Catégories
Uncategorized

Évaluer correctement son loyer : un facteur clé pour la rentabilité immobilière

Avant de se lancer dans l’investissement locatif d’une maison ou d’un appartement, la fixation du loyer constitue une étape incontournable. Il doit être à juste valeur afin d’assurer la rentabilité de l’investissement immobilier. Vide ou meublé, sa détermination nécessite la connaissance de la loi ainsi qu’une bonne dose de réflexion.

Évaluer son loyer : les deux principaux facteurs clés

Afin d’évaluer correctement son loyer, on doit tenir compte de deux facteurs, notamment la comparaison des annonces et la prévention d’un prix trop élevé. Tout d’abord, le bailleur se doit de se renseigner sur la situation du marché immobilier. Cela lui donne une meilleure idée de sa position, en particulier par rapport au voisinage pour les logements identiques. Certains propriétaires font l’erreur de se baser sur le prix au mètre carré de la même ville. Pourtant, la connaissance de ce point ne constitue qu’une base, non une indication. Dans l’idéal, il est préférable de se référer sur les valeurs mensuelles que l’on pratique dans le même quartier.

Solliciter l’aide d’un professionnel

Afin de déterminer le loyer approprié d’un logement, le bailleur doit consulter les différentes annonces du même quartier. Pour une meilleure précision, solliciter l’aide d’un agent immobilier constitue la solution la plus pratique. C’est la raison pour laquelle travailler avec un interlocuteur, comme www.lions-immobilier.com, n’est pas regrettable. Par ailleurs, il existe d’autres alternatives, comme les agences départementales d’information sur le logement. Il s’agit notamment d’une excellente source d’informations, concernant le marché locatif. En outre, on peut y profiter davantage des renseignements sur les démarches à suivre dans le domaine de la location immobilière.

Parfois, des sites Internet publient des informations relatives au loyer du marché, sur des zones spécifiques.

D’autres caractéristiques qui peuvent avoir un impact sur le loyer

Tout comme les autres domaines de l’immobilier, l’emplacement joue un rôle essentiel dans la détermination du montant du loyer. À l’instar de l’un des facteurs précédents, on doit éviter l’usage du prix du mètre carré, comme titre indicatif. Il faut plutôt tenir compte de la comparaison avec les autres logements de la même catégorie. Pourtant, la surface du logement constitue un élément clé à ne pas négliger. Par exemple, le montant du loyer d’un appartement de 100 m² est largement supérieur à celui d’un studio de 40 m².

Il existe d’autres critères qui entrent en ligne de compte, comme :

  • L’état du logement en question
  • La performance énergétique
  • La qualité de l’habitation
  • L’environnement visuel et sonore

Les obligations légales dans l’évaluation du loyer

En France, tout bailleur est libre de déterminer son loyer, à l’exception de la ville de Paris. Pourtant, il faut être très attentif, car cela ne concerne que la première location. Plus précisément, il est impossible de relever le montant du loyer, comme bon lui semble, tout au long d’un bail. Après la signature du contrat, on n’a droit qu’à une révision du montant du loyer par an. D’autant plus, elle est limitée par l’indice de référence que l’Insee détermine officiellement. Cependant, cette révision annuelle doit être inscrite dans les clauses du bail pour prendre effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.